Témoignages de professeurs et d'étudiants

Voici quelques témoignages d'étudiants ou de professeurs ... 

Jacqueline Cairat, auditeur libre

Depuis plusieurs années je suis les enseignements de l'Institut universitaire Elie Wiesel notamment ceux dispensés par Philippe Abrahami, MichèleTauber , Franklin Rausky, Claude Cohen-Matlofsky; Jérôme Benarroche, Frédéric Encel et j'en oublie certainement. J'ai ainsi pu parfaire mes connaissances sur le Judaïsme. Ces différents modules m'ont permis un choix de lectures prolongeant ainsi ce que j'apprenais en cours d'année. Le judaïsme est une réalité bien
vivante. J'en ai mesuré l'importance, l'importance surtout du texte biblique dans sa dimension humaine. A l'origine c'est une amie de confession juive qui m'a orientée vers l'IUEJ et moi, qui ne suis pas juive, je l'en remercie infiniment. Merci au corps enseignant, merci à celles et ceux qui oeuvrent à l'élaboration des programmes annuels nous permettant ainsi de mieux saisir un héritage qui couvre plus de deux millénaires, et souvent méconnu.
Merci aux services d'accueil, à leur esprit  convivial et égalitaire.

Bon anniversaire à l'Institut. Puisse t-il nous mener encore longtemps sur le chemin de la connaissance du Judaïsme !

 

Fabienne Regard, professeur à l'Institut Elie Wiesel

" Je profite de cette fin d'année pour vous remercier de votre accueil chaleureux au sein de votre institution. 

Mon séminaire qui s'est terminé hier soir a été une très belle expérience car les étudiants se sont montrés passionnés, motivés et extrêmement participatifs. Ils ont fait les lectures indiquées, sont allés voir les films proposés et ont fait preuve d'une grande assiduité. Ils ont aussi échangé leurs expériences familiales et personnelles sur la question de la transmission du traumatisme, ce qui a bien entendu enrichi les débats..."

 

Guido Furci, diplomé de l'Institut Elie Wiesel.

 

Adressés à un public vaste et hétérogène, les cours proposés par l'Institut Wiesel touchent aux aspects les plus variés de l'histoire de la culture juive. Dispensés par des enseignants-chercheurs disponibles et très compétents...

 

 

Retrouvez l'intégralité du témoignage

 

Francine Kaufmann, Professeur Emérite de l'Université Bar-Ilan (Israël) et professeur à l'Institut Elie Wiesel

Enseignante à l’Institut Elie Wiesel depuis l’année universitaire 2006-2007, je donne chaque année une série de cours (cette année en novembre-décembre 2011) qui me comblent, en tant que professeur, par la soif de savoir et l’attention du public étudiant

Retrouvez l'intégralité du témoignege

 

Michèle Chiche, auditeur libre à l'Institut Elie Wiesel

Grace à l’Institut j’ai découvert l’archéologie et l’art des temps bibliques, Je me suis initiée à l’exégèse talmudique qui m’était parfaitement inconnue, j’ai vibré à la poésie de Paul Celan, j’ai appris que nos ancêtres hébreux pratiquaient une médecine de pointe, je me suis familiarisée avec les lois de la thora, et de plus je me suis fait de nouveaux amis parmi mes camarades d’études retrouvés chaque jour avec plaisir.

Retrouvez l'intégralité du témoignage

 

 

Joëlle de Beauregard, une fan enthousiaste parmi tant d'autres.

L'Institut Elie Wiesel : quelle belle découverte !!!
Des intervenants passionés et des séminaires passionants et diversifiés, des responsables motivés et attentifs et surtout une ouverture sur le monde et l'inconnu et une meilleure connaissance de soi et d'autrui.
En bref, bravo et merci.

 

 

Madeleine Moreau

Mon arrivée parmi vous a peut-être été un petit peu remarquée ??? La question que vous vous posiez : Mais d'où vient-elle ???  n'a guère été résolue.
 Pour moi il n'y a pas eu de question. Où suis-je ? Dans une communauté dans laquelle je me suis intégrée. Un accueil soutenu et de ma part, une assiduité à laquelle je tiens.
 J'étais présente pour apprendre sur des sujets dont je n'avais jamais entendu ailleurs : La Bible, l'Exode, la Genèse... et comprendre que la Bible était une compagne indispensable pleine de sagesse et d'enseignement.
 

Retrouvez l'intégralité du témoignage

 

Morganne Goichot,

J'ai eu la joie d'assister au cours de Claude Cohen Matlofsky sur l'archéologie de Qumran.
En guise d'entrée, nous avons eu droit aux péripéties rocambolesques de la découverte des manuscrits et des diverses recherches faites depuis, avec toutes les contreverses sur leur origine. Puis notre professeur a convoqué et décortiqué pour nous tout le bric à brrac retrouvé sur le site.
C'était captivant ! J'avais l'impression fantastique de descendre me promener dans les grottes pour y prendre en main chaque objet et l'examiner sous toutes les coutures.
Avec la rigueur d'une enquète policière, tour à tour furent passés en revue les jares, les enveloppes textiles des rouleaux (tissage et plantes fournissant la fibre ou la teinture), les parchemins et  papiri. Mais aussi les tefilim et leurs boîtes de cuir, les lampes, et jusqu'aux piles de vaisselles neuves induisant l'existance d'une fabrique toute proche.
L'analyse graphologique nous a permis d'entrevoir le travail d'une école de  scribes comme si nous les observions pardessus leur épaule. Et la description des ruines retrouvées sur le plateau de Qumran et autour de la mer Morte dessinaient le paysage socio-économique de la région.
Le tout replacé dans le contexte religieux, politique, géographique et commercial. déterminant pour comprendre d'où venait chaque pièce de ce puzzle. Pour ma part sa thèse d'une cache préventive pour la bibliothèque du temple m'a convaincue.
Seul bémol: un cours trop court. Ainsi faute de temps, rien sur le petit rouleau de cuivre en forme de carte au trésor.
J'ajoute que le feu roulant de mes questions a toujours trouvé des réponses claires et étayées.
Au final une prof passionnée, un cours passionnant !