Penseurs juifs au temps de la Résistance et de la Libération

Enseignant: 
Année universitaire: 
2022-2023
Description: 

Les initiateurs de l’École française de pensée juive ont inauguré un dialogue fécond entre Textes et contexte. Ils ont puisé leur inspiration dans l’échec de la modernité incarné par la Shoah. Dès l’Occupation en France, des intellectuels juifs ont ainsi tenté de trouver des réponses à cet effondrement des valeurs en puisant dans les textes de la Tradition juive. Une renaissance spirituelle du judaïsme français voyait le jour à l’ombre de la Catastrophe, qui se poursuivit à la Libération. Cette expérience fut connue sous le nom d’École de pensée juive de Paris, même si nous lui préférons celui d’École française de pensée juive car ses animateurs venaient également de Strasbourg ou de province.

L’occasion d’aborder cette expérience inédite qui liait la destruction à la renaissance autour dans grandes figures qui l’ont faite existé : Jacob Gordin, Joseph Gottfarstein, R. Zalman Schneersohn et Olga Kagan-Katunal.

 

  • Le 9 novembre 2022, de 10h à 12h :

De la Résistance et de la Libération : Jacob Gordin ou l’invention de l’historiosophie.

  • Le 16 novembre 2022, de 10h à 12h :

De la Résistance et de la Libération : Joseph Gottfarstein, le philologue oublié.

  • Le 30 novembre 2022, de 10h à 12 h :

De la Résistance et de la Libération : R. Zalman Schneersohn, la fidélité au judaïsme quelle que soit l’adversité.

  • Le 7 décembre 2022, de 10h à 12h :

De la Résistance et de la Libération : Olga Kagan-Katunal, la philosophe d’Israël.

 

 

Informations complémentaires: 

Cours du matin de 10h à 12h

Séances de 2h en présentiel et sur zoom

 

 

Séance(s): 
Mercredi, 9 Novembre, 2022 - 10:00
Mercredi, 16 Novembre, 2022 - 10:00
Mercredi, 30 Novembre, 2022 - 10:00
Mercredi, 7 Décembre, 2022 - 10:00
Référence:
C22-2
Prix: 
80,00 €
Prix étudiant: 
30,00 €