Les femmes dans la pensée juive à la Libération : entre tradition et audace

Enseignant: 
Année universitaire: 
2020-2021
Description: 

Des figures féminines se sont illustrées dans la modernité juive. L’actualité redonnée aux Textes de la tradition juive à la Libération en France aurait justifié une réflexion nourrie sur la place de la femme dans le judaïsme. La réalité est à nuancer. D’abord, parce que les intellectuelles juives d’expression française font figure d’exceptions. Et par ailleurs, il est mal aisé de trouver des textes dans lesquels le féminin est abordé dans la réflexion juive contemporaine de langue française. Ils en existent cependant qui aident à comprendre les enjeux de la question.

L’audace du parcours de femmes juives inscrites dans la modernité juive n’en ressort que plus exceptionnelle. Si l’intellectuelle juive russe Olga Katunal (1900-1988) à l’érudition éblouissante a côtoyé les milieux d’érudition à Paris à la Libération, la philosophe et psychanalyste Eliane Amado Lévy-Valensi (1919-2006) joua un rôle de premier plan dans l’histoire des idées dans la seconde moitié du XXe siècle. Par ailleurs, dans la période post-Shoah, plusieurs femmes contribuèrent à aider les jeunes juifs traumatisés par la Shoah à reconstruire leur identité par l’étude de l’histoire juive et du Talmud et de donner ainsi un sens à leur vie. Parmi lesquels l’éducatrice Rachel Gordin, l’historienne Renée-Rina Neher Bernheim ainsi que les Eclaireuses Denise Gamzon, Esther Papierman-Askenazi ou Liliane Atlan. Des itinéraires de vie et de pensée qui seront abordés dans ce cycle de cours.

Informations complémentaires: 

4 séances d'1h30

Lieu des cours : 119 rue la Fayette 75010 Paris

Métro : Poissonnière ou Gare du Nord

Séance(s): 
Jeudi, 6 Mai, 2021 - 19:00
Jeudi, 13 Mai, 2021 - 19:00
Jeudi, 20 Mai, 2021 - 19:00
Jeudi, 27 Mai, 2021 - 19:00
Référence:
C20-8
Prix: 
50,00 €
Prix étudiant: 
25,00 €