La judéité cryptique de Franz Kafka : Une lecture de ses nouvelles

Enseignant: 
Année universitaire: 
2021-2022
Description: 

Quel sens et quelle portée faut-il accorder à la part judaïque de l’œuvre de Kafka ?

L’ étude attentive d’un certain nombre de nouvelles (« Devant la Loi », « Rapport pour une académie », « Chacals et Arabes », « Les Armes de la ville », « Un croisement », « Le souci du père de famille », « Dans notre synagogue », etc.), permettra d’établir ce que ces textes empruntent à des sources scripturaires traditionnelles (Bible, Haggada, Talmud, etc.) ou à des situations existentielles inspirées par la condition juive moderne. On tentera de mesurer ce que Kafka fait de ces références ou allusions disséminées dans son œuvre et la manière dont elles sont retravaillées et réinterprétées dans un horizon nouveau.

1/ Le complexe d’Odradek : les désarrois de l’identité

2/ « Rapport pour une académie » et « Chacals et Arabes ». Retour, assimilation, sionisme…

3/ Kafka « devant la Loi »

4/ Une « haggada sans halakha » ? Le judaïsme hors les murs de Franz Kafka

Bio

Professeur de littérature comparée à l’Université Paris-Nanterre, Philippe Zard est notamment l’auteur de La Fiction de l’Occident : Thomas Mann, Franz Kafka, Albert Cohen (PUF, 1999), de De Shylock à Cinoc. Essai sur les judaïsmes apocryphes (Garnier, 2018) et d’une édition critique de la tétralogie romanesque d’Albert Cohen (Solal et les Solal, Quarto, Gallimard, 2018).

Informations complémentaires: 

Cours de 4 séances de 1h30

 

Séance(s): 
Mercredi, 9 Mars, 2022 - 17:00
Mercredi, 16 Mars, 2022 - 17:00
Mercredi, 23 Mars, 2022 - 17:00
Mercredi, 30 Mars, 2022 - 17:00
Référence:
C21-4
Prix: 
50,00 €