Le Pluralisme au sein du judaïsme français aujourd’hui

Année universitaire: 
Description: 

          Le paysage religieux juif en France aujourd’hui est à l’image du pluralisme qui caractérise le monde juif: au moins trois ensembles religieux, chacun divisé en plusieurs courants, s’offrent aux croyants.  Le plus important, historiquement, mais aussi par le nombre de synagogues et de rabbins, et par sa visibilité sociale, est celui représenté par le Consistoire Israélite de France, créé par Napoléon en 1808 dans un souci d’organisation contrôlée de la vie juive, et de « régénération » des Juifs. Le Consistoire et ses rabbins représentent en France l’approche traditionaliste, avec ces dernières années une inflexion vers l’orthodoxie.

            Sur ses marges se sont développés d’un côté des mouvements ultra-orthodoxes, avec lesquels le Consistoire entretient des relations parfois tumultueuses, de l’autre une nébuleuse de mouvements « modernistes » avec lesquels le Consistoire est en conflit ouvert permanent et dont il ne reconnaît aucune

             A côté de ces trois ensembles, prenant (et prônant) plus de liberté avec la Halakha, ou ne la reconnaissant pas, l’on a vu naître depuis une trentaine d’années, une nébuleuse de groupes se réclamant du judaïsme : Juifs noirs, Juifs pour Jésus, Juifs bouddhistes, Juifs de la Kabbale, Beit Haverim (Juifs LGBT), mais également renaître des groupes très restreints de Karaïtes et autres talmudistes, et se développer des groupes de Juifs laïques. 

Informations complémentaires: 

Billetterie en ligne

Séance(s): 
Lundi, 19 Mars, 2018 - 19:00
Référence:
ARC17-9
7,00 €
Prix étudiant: 
5,00 €