L'arc-en-ciel des savoirs

Billetterie en ligne

Philosophie, histoire, musique, théologie, Bible, peinture, Talmud, psychanalyse, histoire des sciences, archéologie, littérature, pensée du sionisme, la femme juive à travers les temps, l'Ecole de Pensée juive de Paris , le judaïsme espagnol, le Moyen-âge, la persécution et la résistance, la Cabbale, le Midrach, : les études juives de nos jours se déclinent en une multiplicité incroyable de disciplines et de thématiques, souvent étudiées et présentées séparément dans des compartiments isolés. Nous voulons dépasser ces frontières et présenter au grand public un panorama pluriel du savoir juif de tous les temps. Semaine après semaine, au long de l'année, nous invitons un spécialiste à nous parler de son sujet de recherches. Les auditeurs auront alors une ouverture richissime à tout ce qui se fait aujourd'hui dans les sciences du judaïsme. C'est la vocation de notre nouveau projet : l'Arc en ciel de tous les savoirs : une invitation à venir dialoguer avec les hommes et les femmes qui explorent les milles visages du judaïsme de tous les temps.

A partir du mois de janvier 2018, tous les lundis à 19h un professeur donnera une conférence sur un thème de sa spécialité.

PROGRAMME

 

Lundi 8 janvier 2018 :

Après les épreuves du XXème siècle : changer de paradigmes

Gérard Rabinovitch- Philosophe politique, Directeur de l'Institut Européen Emmanuel Lévinas de l'A.I.U.

Le Progrès des sciences et des techniques, et le progrès de l'humain dans l'Homme ne marchent pas d'un même pas. Le 20ème siècle, attendu comme le midi des Lumières, fut au contraire celui de la Rupture de Civilisation.

C'est la matrice des Savoirs, empêtrés des Illusions des Lumières, et leurs routines, qui sont devenus obsolètes. Quelques déplacements de paradigmes, en guise de "sauvetage" et de refondation, sont devenus impératifs.

Lundi 15 janvier 2018 :

Artistes juifs sous l'Occupation 1940-1944 - Artistes juifs dans les années de guerre et persécution

Par Limore Yagil - Professeur en histoire, Université Paris IV-Sorbonne

Paris est la capitale culturelle dans les années d’avant 1940. Son effervescence culturelle et artistique est reconnue dans le monde entier et des artistes du monde entier arrivent. Parmi ces artistes, de nombreux juifs qui fuient leur pays d’origine.

Avec l’occupation de la France en 1940 par les Allemands, et l’instauration du régime de Vichy, nombreux artistes juifs ou étrangers sont internés, interdits de travail et sont obligés de se cacher, ou de quitter la France. Que deviennent ces nombreux artistes sous l’Occupation ?

Contrairement à une idée reçue, un grand nombre des artistes juifs ont survécu en France, avec l’aide d’autres artistes. C’est l’histoire de cette solidarité entre artistes qui est mis en avant dans ce cours.

 

Lundi 22 janvier 2018 :

La politique suisse à l'égard des réfugiés juifs : le parcours exemplaire d'Edmond 

Fabienne  Regard - Experte auprès du Conseil de l’Europe de 2005 à 2012.

Il y a 3 ans Simon Maller a suivi un de mes séminaires à l'Institut Universitaire Elie Wiesel. Lorsqu'il s'est présenté à la première séance, il a expliqué qu'il venait de prendre une année sabbatique pour travailler sur l'histoire de son grand père et sur la Shoah en général. La semaine suivante, j'ai eu la surprise de voir son grand père suivre avec assiduité mes cours. C'est dans ce cadre que Simon a entrepris le tournage d'un film sur l'histoire de son grand père Edmond, réfugié juif en Suisse, après l'arrestation de sa mère lors de la rafle du Vel d'Hiv.

Après ce film de 40 minutes intitulé OPA, le grand père, le petit fils et l'historienne répondront à vos questions.... 

 

Lundi 29 janvier 2018 :

Comment éduquer à la responsabilité ?

Claude Birman - Agrégé de philosophie

Pour prémunir les hommes contre les illusions infantiles égarantes, Freud demande une éducation  "en vue de la réalité".  

Il retrouve ainsi l'exigence fondamentale de la Bible, qui commande l'articulation de ses deux premiers livres: la Genèse et l'Exode. Car si le premier décrit la formation patiente d'une parenté normative, le second montre que  seule celle-ci permet d'espérer le difficile accès à une vie sociale libre,  prédisposent à la solidarité sociale : tous pour un, donc un pour tous.

 

Lundi 05 février  2018 :

Les juifs d'Algérie : de la créativité à l’exode

Joëlle Allouche Benayoun - Université Paris XII et CNRS

La population juive d’Algérie, présente sur place avant l’ère courante, s’est transformée pendant la période française (1830-1962), par un processus social et politique d’accès à la citoyenneté. Ce processus continu fut largement troublé d’une part par l’hostilité plus ou moins ponctuelle des Français, des Européens de la colonie et des Musulmans, et d’autre part par les polémiques incessantes qui ont accompagné ce passage progressif d’un groupe d’indigènes colonisés en citoyens de la République française.

Transmissions et mémoires constituent l’arrière-plan de l’être-au-monde des Juifs d’Algérie aujourd’hui en France,  dans leurs témoignages, tout à la fois douloureux et porteurs d’espoirs, sur la mémoire conservée de l’Algérie, sur la conscience du temps long de l’ancrage sur place et le sentiment d’une appartenance forte à une communauté (juive) et à une nation (La France).

Leur identité est plurielle : citoyens français, ils revendiquent leur judéité inscrite dans la sphère séfarade, imprégnée de culture berbéro-arabe.

 

Lundi 12 février  2018 :

Les instruments de musique dans la Bile - Entre mythe et réalité

Hervé Roten - Institut Européen des musiques juives et Université Paris IV Sorbonne

La Bible mentionne à maintes reprises l’usage d’instruments de musique dans le culte ou dans la vie quotidienne des hébreux. De tous ces instruments, seul demeure aujourd’hui le shofar. Que sont devenus les autres instruments ? A quoi ressemblaient-ils ?

Lundi 05 mars 2018 :

La médecine de Maïmonide (1138-1204). Pour une thérapie du corps et de l’esprit

Ariel Toledano - Université René Descartes, Paris V

Conférencier : Docteur Ariel Toledano, médecin, chargé d’enseignement d’Histoire de la médecine à l’université René Descartes (Paris V) et auteur de plusieurs ouvrages médicaux parmi lesquels « Médecine et sagesse juive » aux éditions In Press.

L’art médical passe avant tout par une histoire humaine qui nécessite des qualités d’écoute et d’observation pour évaluer l’état des corps, leurs histoires, leurs modes de vie mais aussi le psychisme de ses patients. La médecine de Maïmonide à travers l’étude de ses dix traités médicaux  constitue un véritable art de la santé et de l’existence, à la fois pratique du corps et pratique de l’âme.  La commémoration cette année du 880ème anniversaire de la naissance de Maïmonide, est l’occasion de rappeler l’étendue de sa contribution scientifique et la part universelle de l’ensemble de son œuvre, qu’elle soit théologique, philosophique ou médicale.

Lundi 12 mars 2018 :

Réflexions actuelles sur le patrimoine juif

Dominique Jarrassé - Université Bordeaux Montaigne

À partir de quelques exemples pris en France, en Europe ou en Tunisie, sur des terrains étudiés personnellement, je voudrais m’interroger sur l’évolution du traitement du patrimoine juif depuis une trentaine d’années, sur le rôle assigné à la sauvegarde de ce patrimoine face aux enjeux identitaires nationaux et internationaux.

Dominique Jarrassé, professeur d’histoire de l’art contemporain à l’Université bordeaux Montaigne, a mené des recherches sur le patrimoine juif depuis les années 1980 et publié divers ouvrage sur les synagogues de France et de Tunisie en particulier.

Lundi 19 mars 2018 :

Le Pluralisme au sein du judaïsme français aujourd'hui

Joëlle Allouche Benayoun - Université Paris XII et CNRS

Le paysage religieux juif en France aujourd’hui est à l’image du pluralisme qui caractérise le monde juif: au moins trois ensembles religieux, chacun divisé en plusieurs courants, s’offrent aux croyants.  Le plus important, historiquement, mais aussi par le nombre de synagogues et de rabbins, et par sa visibilité sociale, est celui représenté par le Consistoire Israélite de France, créé par Napoléon en 1808 dans un souci d’organisation contrôlée de la vie juive, et de « régénération » des Juifs. Le Consistoire et ses rabbins représentent en France l’approche traditionaliste, avec ces dernières années une inflexion vers l’orthodoxie.

Sur ses marges se sont développés d’un côté des mouvements ultra-orthodoxes, avec lesquels le Consistoire entretient des relations parfois tumultueuses, de l’autre une nébuleuse de mouvements « modernistes »  avec lesquels le Consistoire est en conflit ouvert permanent et dont il ne reconnaît aucune

Lundi 26 mars 2018 :

De la bible au coran : rois, patriarches et prophètes

Pennacchio Catherine - Docteur en linguistique arabe et hébraïque. Spécialiste des emprunts à l'hébreu et des prophètes bibliques dans le Coran

Le Coran mentionne le nom de plus de soixante-dix personnages mythiques, historiques, divinités, anges et peuplades. Certains sont propres à la tradition arabe, d’autres au Nouveau Testament, la majorité d’entre eux trouve leur origine dans la Bible hébraïque.

La plus grande proportion revient au Pentateuque, avec Adam, Enoch, Noé, les Patriarches, Moïse, et ceux qui sont rattachés à leurs récits. Du livre des Prophètes, figurent les trois premiers rois d’Israël, les prophètes Elie et Elysée, Ezéchiel et Jonas, et des Hagiographes seuls Job et Haman sont évoqués.

 

Lundi 14 mai  2018 :

Religion et politique internationale

Charles Tenenbaum  -  Science Lille et Sciences Paris School of International Affairs

 « Le fait religieux sur la scène internationale : évolutions contemporaines. La diplomatie confessionnelle énonce, de manière générale, les stratégies internationales de trois catégories d'acteurs : les chefs religieux représentatifs d'une église ou d'une communauté, les organisations internationales publiques et privées à vocation confessionnelle, enfin les Églises de paix, principalement Quaker et Mennonite. La politique étrangère de certains États, lorsqu'elle s'inscrit dans un référentiel religieux ou lorsqu’elle se saisit d'un fait religieux comme objet de son action internationale, vient compléter cette typologie. »

 

Lundi 28 mai  2018 :

Lévinas et la philosophie judéo-allemande

Sophie Nordmann - Collège International de Philosophie

La conférence cherchera à explorer les rencontres entre sources philosophiques et sources juives chez les grandes figures de la philosophie juive au XXe siècle, depuis le philosophe néokantien Hermann Cohen (1842-1918) jusqu’Emmanuel Levinas (1906-1995). Il s'agira de montrer comment cette rencontre a permis à la fois des approches philosophiques nouvelles, et de nouvelles interprétations des textes de la tradition juive.