L’image du temps dans la pensée juive, l’aura du souvenir.

Enseignant: 
Année universitaire: 
Description: 

L’image du temps dans la pensée juive, l’aura du souvenir.

L’image du temps dans la pensée juive, l’aura du souvenir. La temporalité juive est mue par la notion du souvenir, présente dans le texte et dans le rite, ce faisant elle indique une invitation à l’interprétation, et peut-être même à un espace fictionnel. Le souvenir au centre d’un genre de narration anime aussi une différente acception du messianisme, tournée paradoxalement vers le passé. Pourquoi le passé deviendrait-il plus important que l’avenir, et précisément aujourd’hui dans la mesure où il y a une dramaturgie du futur ? L’intention de cette conférence sera d’analyser un geste du souvenir qui accède à une vision du temps singulière, une contraction ou une condensation du passé dans le présent. Comme si le passé excédait son temps, et que le sens des expériences accédait à une nouvelle lumière après maturation. Or le recueil du sens demande une adhésion « organique » au temps que la tradition reproduit. Nous aimerions ainsi essayer de penser ce temps organique et le geste du souvenir issu du judaïsme, mais dispersé aussi sous différentes formes chez des penseurs juifs, parfois pourtant très éloignés de la pratique juive (mais pas toujours). En somme, il s’agit de montrer comment le proche et le lointain se rejoignent. Les penseurs/auteurs concernés seront entre autres : Claude LéviStrauss, Ernst Bloch, Walter Benjamin, Gershom Scholem, Martin Buber, Ernst Cassirer, Kafka

Séance(s): 
Lundi, 27 Juin, 2022 - 19:00
Référence:
lw21-21
12,00 €
Prix étudiant: 
8,00 €