Trois mythes de l'antisémitisme moderne : négationnisme, complot, xénophobie

Enseignant: 
Année universitaire: 
2019/2020
Modalités: 
Description: 

Cours en ligne sur ZOOM

Le cours exposera les modalités d’expression, depuis la fin de la Seconde guerre mondiale de l’antisémitisme, en particulier en Europe. Il cherchera à comprendre comment l’antisémitisme s’est redéployé dans la civilisation occidentale alors que la découverte de la Shoah semblait avoir, dans l’esprit des libéraux comme des progressistes, posé l’impossibilité que renaissent les idéologies anti-juives, en particulier d’extrême-droite. Le négationnisme (la négation de la réalité matérielle de l’extermination des juifs), le complotisme (la croyance dans une conspiration juive visant à dominer le monde) ont pourtant réapparu très vite après 1945, tout spécialement en France. L’antisémitisme en tant que préjugé raciste et xénophobe a été réactivé à la fois sous ses formes traditionnelles d’avantguerre et sous celle de l’antisionisme radical, qui postule l’illégitimité de l’existence d’un Etat juif et a pioché dans les sources occidentales du préjugé anti-juif en les enrichissant de schèmes propres à la culture arabo- musulmane. Pour chacune de ces formes contemporaines d’antisémitisme, nous tenterons de mettre à jour les filiations idéologiques et historiques, avec une attention particulière pour leurs déclinaisons françaises, à partir notamment d’études de textes et documents émanant de ces mouvances.

 

Informations complémentaires: 

Cours en ligne 

4 séances d'une heure sur ZOOM

Après inscription, vous recevrez par mail le lien pour vous connecter aux cours.

Séance(s): 
Mercredi, 3 Juin, 2020 - 18:30
Mercredi, 10 Juin, 2020 - 18:30
Mercredi, 17 Juin, 2020 - 18:30
Mercredi, 24 Juin, 2020 - 18:30
Référence:
C19-5
Prix: 
40,00 €
Prix étudiant: 
25,00 €